Outils pour bricolage & jardinage

10 astuces pour manier le broyeur de végétaux

Un broyeur de végétaux dans un jardin
Un broyeur de végétaux fabrique du petit bois à partir des déchets inévitables du jardin.

Le broyeur de végétaux : une aide précieuse dans le jardin

Un broyeur de végétaux est l’assistant idéal dans le jardin lorsqu’il s’agit de broyer des matières organiques, notamment les branches coupées au printemps et en automne. Le broyeur de végétaux les transforme littéralement en petit bois que vous pouvez utiliser à merveille dans d’autres endroits du jardin. Vous créez ainsi un cycle entièrement naturel qui évite le gaspillage des ressources naturelles.

Vous pouvez par exemple utiliser les branches broyées comme paillage pour les allées ou les massifs. Les rameaux plus fins et bien feuillus sont un excellent ajout au compost. Découvrez ici comment réussir son compost.

Le broyeur de végétaux est donc un achat malin. Découvrez donc nos dix astuces pour bien l’utiliser.

Un broyeur de végétaux en marche
Les branches broyées peuvent servir de paillage pour votre jardin. Vous évitez ainsi de gaspiller des ressources naturelles.

Apportez du broyat à votre compost

Si vous vous y prenez correctement, vous pouvez créer un cycle entièrement naturel dans le jardin. Aucune ressource naturelle pouvant être réutilisée de façon utile dans le jardin n’est ainsi détruite ni éliminée. Ce cycle biologique est notamment important pour les jardiniers bio, mais pas seulement.

Vous pouvez aussi participer à ces processus naturels et apporter ainsi de précieux nutriments à votre jardin. Les matières broyées, comme les brindilles, les branches et d’autres déchets végétaux, contiennent une grande quantité de composants intéressants dont les plantes se sont débarrassées au cours de la croissance. Lorsque vous broyez les branches élaguées ou les autres déchets dans un broyeur de végétaux, vous pouvez redonner ces nutriments à votre jardin.

Le broyat peut par exemple être ajouté au compost. Les déchets d’élagage broyés se décomposent particulièrement rapidement pour donner un humus de qualité. De plus, ils permettent d’alimenter correctement le compost en oxygène, ce qui accélère encore plus le processus naturel de décomposition.

Le compost ainsi obtenu sera normalement déjà prêt pour servir de fertilisant entièrement naturel l’année suivante. Il apporte des nutriments aux plantes et emprisonne également le dioxyde de carbone dans le sol. Votre petite contribution au bilan carbone.

Broyat issu du broyeur de végétaux
Le broyat issu du broyeur de végétaux peut être utilisé dans le compost. ©MSG/Martin Staffler

Lame rotative, rotor ou système de coupe par turbine ?

Les broyeurs de végétaux existent avec différents systèmes de coupe : certains appareils fonctionnent avec des lames rotatives, d’autres avec un rotor, et d’autres encore avec un système de coupe par turbine.

Les appareils disposant d’une lame de tranchage rotative, comme par exemple l’AXT Rapid 2000 de Bosch, broient les déchets végétaux à l’aide de lames à rotation rapide. Grâce à sa vitesse de 3 650 tr/min, il peut ainsi broyer des branches jusqu’à un diamètre de 35 mm.

Les broyeurs de végétaux à rotor sont plus silencieux. L’AXT 22 D de Bosch en est un bon exemple : il écrase les déchets végétaux jusqu’à un diamètre de 38 mm avec un couple de 600 Nm. Le bois est cassé avec ses fibres, ce qui le rend très facile à composter.

Les broyeurs de végétaux avec un système de coupe par turbine, comme par exemple l’AXT 25 TC de Bosch, sont particulièrement puissants tout en étant agréablement silencieux. Cet appareil a un couple de 650 Nm et n’a aucun problème à transformer des branches jusqu’à 45 mm d’épaisseur en petit bois grâce à la puissance de son moteur de 2 500 W. De plus, il n’écrase pas seulement les matières tendres, mais les coupe également. Les déchets comportant beaucoup de feuilles sont ainsi mieux broyés.

Broyeur de végétaux de Bosch
Sortez le broyat de l’appareil et utilisez-le dans votre jardin.

Trouvez le bon broyeur

Pour trouver le broyeur de végétaux adapté à vos besoins, vous devez savoir ce que vous voulez broyer avec. Si vous voulez vous en servir surtout pour des matériaux durs et du bois, par exemple les déchets d’élagage d’arbres fruitiers ou d’arbustes à fleurs, un broyeur à rotor est ce qu’il vous faut. Cet appareil broie sans problème les branches de taille moyenne.

Un broyeur à lame est plus adapté aux déchets de plantes plus tendres ainsi qu’aux grandes quantités de feuilles mortes ou aux déchets verts issus de buissons. Cet appareil est tout aussi intraitable avec les déchets d’élagage d’arbustes ou les restes de légumes.

Si votre jardin a beaucoup d’arbres à grosses branches, alors un broyeur de végétaux avec système de coupe à turbine est le bon choix pour vous. Rien ne lui résiste, pas même les branches très dures et épaisses.

Petite astuce en plus : pour tailler les arbres et les arbustes, privilégiez des appareils de qualité et fiables. Votre travail sera plus sûr et plus agréable. Vous pouvez par exemple raccourcir les branches bien accessibles à l’aide de l’élagueur sans fil Keo de Bosch. Pour atteindre les branches et les rameaux en hauteur, faites confiance à un élagueur télescopique, comme par exemple à l’Universal ChainPole 18 de Bosch.

Élagueur télescopique de Bosch
Pour atteindre les branches en hauteur, faites confiance à l’élagueur télescopique Universal ChainPole 18 de Bosch.

Évitez de vous blesser

Les broyeurs de végétaux de qualité sont conçus de façon à pouvoir être utilisés de façon sûre et confortable. Il faut quand même faire attention à prendre des précautions lorsqu’on travaille avec un broyeur et à porter des vêtements de protection adaptés.

Pensez donc impérativement à mettre des gants de travail ainsi que des lunettes de protection. Une protection auditive peut également être utile dans certains cas.

Les gants vous protègent des épines et des échardes pouvant dépasser des branches coupées. Les infrutescences des arbustes ont en plus souvent de petits barbillons, dont vos gants vous protègeront également.

Les lunettes protègent vos yeux du broyat. Lorsque vous broyez des branches longues, tenez-les bien pour éviter que les mouvements dans l’appareil ne les fassent tourner.

Même si les broyeurs de végétaux de qualité travaillent en silence, le bois très dur peut faire un bruit très fort lors du broyage. Portez donc aussi une protection auditive pour protéger vos oreilles des volumes sonores trop importants.

Il peut arriver que les broyeurs à rotor se bouchent. Si c’est le cas, vous pourrez en général ressortir le broyat de la machine à l’aide de la fonction retour. Si vous n’y arrivez pas, vous devrez retirer ce qui coince à la main. Débranchez toujours impérativement l’appareil pour éviter de vous blesser.

S’il s’agit d’un broyeur à lame, ouvrez l’appareil pour sortir ce qui l’encombre. Débranchez toujours l’appareil pour pouvoir travailler en toute sécurité.

Lisez attentivement les consignes de sécurité du mode d’emploi pour savoir comment travailler rapidement, efficacement et en toute sécurité avec les appareils.

Bouchon dans le broyeur de végétaux
Débranchez toujours le broyeur de végétaux avant de sortir les déchets coincés à l’intérieur. ©iStock/lucentius

Utilisez les déchets verts comme paillage

Si vous broyez de petites branches avec beaucoup de feuilles, vous pouvez très bien utiliser le broyat comme paillage. Les plantes de votre potager et de votre jardin d’agrément bénéficieront également de cette couche de compost. Étalez-en une couche d’environ 3 à 5 cm d’épaisseur. Le saviez-vous ? Les tondeuses robots de Bosch disposent d’un système de mulching, ce qui permet d’apporter au sol des nutriments importants.

La couche de paillage empêche l’eau de s’évaporer rapidement des massifs, ce qui réduit la fréquence de l’arrosage. De plus, le paillage protège les micro-organismes présents dans le sol de la chaleur intense et de la sécheresse. Ils peuvent ainsi pénétrer jusque dans les couches supérieures de la terre pour y faire leur travail.

En plus, au fur et à mesure de la décomposition du paillage, les nutriments sont absorbés par la terre et nourrissent vos plantes.

Utilisez les branches broyées comme paillage dans les massifs

Vous pouvez également pailler vos massifs avec du broyat issu de déchets sans feuilles. Les broyeurs à lame produisent la matière idéale pour pailler les massifs, de fins copeaux de bois. Ils ne se décomposent pas aussi facilement que les morceaux de branchage cassés par la broyeuse à rotor.

Fertilisez le sol avant d’utiliser ce genre de paillage. Les micro-organismes vivant dans le sol ont besoin de beaucoup d’azote pour décomposer le bois. Sans apport de fertilisant, il risquerait de ne pas en rester suffisamment pour les plantes.

Couche de paillage dans le jardin
Fertilisez vos sols avant de les pailler. Vos plantes seront ainsi bien nourries.

Recouvrez vos chemins de broyat

Vous pouvez recouvrir les chemins de votre jardin à l’aide d’écorces ou tout simplement en utilisant le broyat du jardin obtenu gratuitement. Ce matériau est parfait pour les chemins. En plus, il a en général une odeur plus fraîche que l’écorce du commerce.

Les chemins ainsi recouverts vous permettent d’atteindre facilement vos massifs. Après de fortes pluies par exemple, ils vous garantiront plus de sécurité et seront moins salissants pour vos chaussures.

Étalez une couche de broyat d’environ 10 cm d’épaisseur sur vos chemins.

Entretenez votre broyeur de végétaux

Les broyeurs de végétaux de qualité ont une durée de vie particulièrement longue. Il faudra toutefois effectuer certains entretiens. Voici comment procéder

  • Faites tourner le broyeur à vide et vérifiez si des déchets se trouvent à l’intérieur.
  • Débranchez l’appareil et rabattez la bouche d’insertion du broyeur à lame.
  • Nettoyez l’intérieur à l’aide d’un balai et essuyez avec un chiffon.
  • Retirez les résidus de broyat de la zone de coupe à l’aide d’une balayette.
  • Vaporisez les lames à l’aide d’un produit à base d’huile.
  • En cas d’utilisation très fréquente, remplacez les lames du broyeur à lame environ une fois par an.

Les broyeurs à rotor ne requièrent presque pas d’entretien. Il vous suffit de régler la contreplaque à l’aide de la vis de réglage si vous remarquez une baisse de puissance de broyage.

Broyeur électrique ou thermique ?

Vous avez le choix entre un broyeur électrique ou thermique. Pour un jardin de taille moyenne, un broyeur électrique est en général suffisant.

Si vous avez un jardin particulièrement grand ou vraiment beaucoup d’arbres fruitiers, un broyeur électrique très puissant ou thermique peut être nécessaire. Les appareils à essence ne sont pas plus puissants mais ils n’ont pas besoin d’être reliés à une prise de courant, ce qui peut être pratique sur un grand terrain.

Avez-vous besoin d’un broyeur ?

Élagueur de Bosch
Un élagueur électrique vous permet de tailler très facilement les arbres et les arbustes.

Un broyeur de végétaux est très pratique et réalise un gros travail à votre place. Toutefois, si votre jardin est petit ou que vous n’avez que très peu de déchets organiques, vous pourrez les couper en petits morceaux à l’aide d’un élagueur maniable pour les réutiliser dans le jardin.

Vous pouvez aussi demander à vos voisins. Peut-être qu’il vaudra la peine d’acheter en commun un broyeur de végétaux de qualité que vous pourrez utiliser à tour de rôle.

Conseil
10 astuces pour manier le broyeur de végétaux
Un broyeur de végétaux est essentiel, surtout en automne. Il broie presque tous les déchets organiques et les transforme en matières premières dont l’utilisation ne se limite pas au compost.