Outils pour bricolage & jardinage
Tailler les rosiers grimpants
Pour tailler avec facilité les rosiers grimpants, il est indispensable d’être bien équipé.

Les particularités en matière de floraison sont décisives

Une taille régulière permet de maintenir la vitalité des rosiers grimpants et les aide à bien fleurir. De plus, vous pouvez ainsi également contrôler la croissance des plantes.

La taille des rosiers grimpants dépend surtout de leurs particularités de floraison. On fait généralement la différence entre les variétés qui ne fleurissent qu’une fois par an (non remontantes) et celles qui fleurissent plusieurs fois dans l’année (remontantes).

Les non remontants, comme par exemple le rosier Rambler, doivent être taillés au maximum une fois par an, de préférence au printemps. Les rosiers remontants doivent être taillés deux fois également, au printemps et en été. Taillez-les immédiatement après la floraison.

Types de rosiers grimpants remontants (floraison multiple)

Les rosiers grimpants modernes peuvent atteindre jusqu’à trois ou quatre mètres de haut, voire parfois cinq. Ils sont donc particulièrement adaptés pour les arches de roses, les obélisques et les treillis, ainsi que pour créer une haie de protection visuelle. Les variétés connues de rosiers grimpants sont Coral Down, Ilse Krohn Superior et Swan Lake.

Les rosiers grimpants remontants font, deux fois par an, des fleurs plutôt grosses, qui se développent d’abord entre fin mai et début juillet, puis une deuxième fois à partir du mois d’août. On dirait presque que ces types de rosiers fleurissent de mai aux premières gelées.

Les nombreuses fleurs sont un vrai tour de force pour le rosier. C’est pourquoi les variétés remontantes poussent de façon notablement plus faible que celles qui ne font des fleurs qu’une fois par an. Les rosiers grimpants ont aussi seulement des rameaux plutôt courts et rigides, qu’il faut attacher à un tuteur solide.

Ce sont les branches charpentières du rosier grimpant à floraison remontante, d’où sortent les rameaux secondaires florifères.

Pour tailler ces rosiers grimpants, il faut couper la plante pour ne garder presque que les branches les plus vigoureuses. Pour couper les rameaux les plus vigoureux, aidez-vous d’un sécateur à assistance électrique, comme par exemple le EasyPrune de Bosch. Vous pourrez réaliser une taille propre des rameaux épais, et prendrez ainsi soin de votre rosier grimpant.

EasyPrune de Bosch
Le sécateur EasyPrune de Bosch dispose d’une assistance électrique, ce qui vous permet de couper facilement même les branches plus épaisses.

Tailler les rosiers grimpants remontants au printemps

La taille des rosiers grimpants à floraison remontante a pour objectif de leur conserver sa vitalité. La coupe stimule la formation de nouveaux rameaux par la plante, sur lesquels apparaîtront les fleurs. Une taille régulière permet ainsi au rosier de produire un grand nombre de fleurs.

Servez-vous du sécateur pour la première fois en mars ou avril. Raccourcissez alors tous les rameaux secondaires plus ou moins de moitié. Laissez trois à cinq yeux, ou ramifications.

Si le rosier grimpant est déjà âgé et glabre sur la partie inférieure, occupez-vous également des rameaux plus anciens pour rajeunir la plante. Pour cela, coupez les anciens rameaux au ras du sol, ce qui éclaircit complètement la plante.

Attention toutefois, pas toutes les variétés apprécient ce coup de jeune. Soyez donc prudent et allez-y progressivement. Coupez déjà au printemps un tiers des branches anciennes glabres en bas au ras du sol. Si le rosier supporte bien cette taille et qu’il pousse comme d’habitude, vous pourrez raccourcir les autres branches au printemps suivant.

Si la plante réagit par contre plutôt mal, ne touchez pas les autres branches. Pour éviter que la partie inférieure glabre du rosier ne soit inesthétique, plantez simplement quelques rosiers arbustes à son pied. Les parties glabres seront ainsi cachées, et vous aurez encore plus de fleurs dans le jardin.

Rajeunir les rosiers grimpants
Taillez les anciens rameaux du rosier grimpant au ras du sol, et vous obtiendrez une plante rajeunie. ©MSG/Folkert Siemens Produktion: Wolfgang Bohlsen

Tailler les rosiers grimpants remontants en été

La taille de l’été vous permet surtout d’augmenter la floraison. Pour cela, coupez les fleurs fanées ou les touffes de fleurs. À l’aide d’un sécateur, coupez sous la fleur, au niveau des premières feuilles complètement sèches. Le rosier n’utilise ainsi pas d’énergie à la formation de graines et développe plutôt de nouvelles fleurs.

Une fois la première floraison de juin terminée, coupez tous les rameaux portant les fleurs fanées, pour ne laisser qu’un œil en bonne santé. Cela signifie en général qu’il faut tailler environ les deux tiers du rameau. Coupez là où le rameau n’est pas plus épais qu’un crayon.

De nouveaux rameaux peuvent parfois se développer sur le tiers inférieur du rosier. Ne les coupez pas, mais attachez-les à l’horizontale au tuteur. C’est important pour pouvoir ensuite rajeunir le rosier. Ces jeunes rameaux viendront ensuite remplacer les branches anciennes.

Variétés de rosiers grimpants non remontants

Des fleurs sur un rosier grimpant
Après la première floraison de juin, coupez les fleurs fanées du rosier grimpant. Vous pouvez tailler facilement deux tiers de la longueur. ©Flora Press/Annette Lepple

Les variétés non remontantes de rosiers grimpants s’appellent également rosiers liane. En fonction de la variété, ils peuvent atteindre jusqu’à dix mètres. Leurs rameaux sont particulièrement flexibles et font plusieurs mètres de long. La plante peut ainsi facilement monter le long de vieux arbres, de haies, de pergolas et d’autres tuteurs.

Les rosiers liane ne fabriquent pas de charpente comme les variétés remontantes. Leur pousse est donc plus désordonnée et désorganisée.

Les fleurs des rosiers liane sont simples et plutôt petites. Elles se présentent toutefois en grappes abondantes de fleurs qui cachent presque tout le feuillage du rosier. Le parfum de ces variétés de rose est très délicat.

Les rosiers liane se sont développés à partir des rosiers sauvages. Tout comme ces derniers, les rosiers liane forment également de nouveaux rameaux depuis leur base. À l’automne, ils développent de lumineux cynorrhodons.

Les rosiers liane poussent énormément. Cela tient au fait qu’ils ne fleurissent qu’une fois par an et ne doivent donc pas économiser leurs forces pour une deuxième floraison. Des variétés connues de rosiers grimpants non remontants sont New Dawn, Danse du feu et Bobby James.

Tailler les rosiers grimpants non remontants

Les rosiers liane n’ont en principe pas besoin d’être taillés régulièrement. Même si les rameaux secondaires de l’année précédente ne sont pas régulièrement taillés, ils auront quand même beaucoup de fleurs l’année suivante. C’est pratique, car le sommet de cette plante est très haut et ne peut être atteint qu’avec une échelle, ce qui rend leur taille plutôt ardue.

Laissez le temps au rosier d’occuper la place prévue pour lui dans le jardin avant de penser à la taille. Ne coupez pas les rameaux longs, mais attachez-les en forme d’arc à l’aide d’un lien ou de raphia. Plus les rameaux seront palissés à l’horizontale, plus le rosier fleurira.

Attendez que le rosier ait cinq à six ans pour le tailler au sécateur. Pas besoin de laisser de charpente pour cette variété de rosier. Il suffit de couper ici et là tous les deux à trois ans un ancien rameau au ras du sol. Un sécateur à assistance électrique comme le EasyPrune de Bosch peut d’ailleurs s’avérer très utile, en particulier pour les rameaux plus vigoureux. Sortez ensuite le rameau coupé de l’enchevêtrement de branches.

Pour ces variétés, ne coupez que les rameaux qui gênent ou qui font paraître la plante trop massive. Si des rameaux se croisent ou se touchent, ou si l’un d’entre eux est malade, coupez également cette partie afin de rajeunir la plante.

Si un rosier liane devient trop vigoureux, raccourcissez complètement les rameaux aux fleurs fanées. La bonne façon de les tailler est de le faire au ras du sol.

Les rameaux secondaires avec des fleurs fanées peuvent être coupés aux deux tiers. Cela limitera toutefois la formation de cynorrhodons. Si vous ne souhaitez pas renoncer à ces derniers, laissez pousser les rameaux.

Certaines variétés de rosiers liane développent plusieurs rameaux longs et particulièrement fins juste avant la floraison, qui ne présentent pas de bourgeons et peuvent être coupés à deux à trois yeux.

En outre, les rosiers aiment en général être régulièrement fertilisés de façon naturelle, par exemple grâce à du terreau ou du humus. Découvrez ici comment créer soi-même cet or noir du jardinier.

Tailler les rosiers
Taillez régulièrement vos rosiers pour les maintenir en forme. Leur aspect n’en sera que plus beau et plus soigné. ©MSG/Martin Staffler
Conseil
Bien tailler les rosiers
Les rosiers grimpants doivent être taillés régulièrement. Le moment et la fréquence de la taille dépendent toutefois de la variété du rosier. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur la taille des rosiers grimpants.