Outils pour bricolage & jardinage

Construire un poulailler – Tutoriel et conseils

Une poule picore dans l’herbe verte devant une ferme.
Les poules ont besoin d’espace libre et d’air frais pour être heureuses – ainsi que d’un abri adapté à leur espèce pour passer la nuit et nicher.

  • Degré de difficulté
    facile
  • Coûts
    300-500 €
  • Temps nécessaire
    1-2 day

Introduction

Quoi de mieux au petit-déjeuner que des œufs frais pondus par des poules heureuses élevées dans son propre jardin ? Outre les fruits et légumes cultivés sur place, l’œuf du petit-déjeuner quotidien est la prochaine étape vers une autosuffisance partielle de qualité biologique. Vous pouvez réaliser ce rêve plus facilement que vous ne le pensez. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’un week-end libre et d’un peu d’habileté. Nous vous apprendrons non seulement comment construire votre propre poulailler, mais également quelles poules conviennent le mieux aux débutants et ce à quoi il faut faire attention pour un élevage adapté à la race en question.

Vous trouverez beaucoup d’autres idées pour les amis des animaux dans notre espace DIY pour chiens, chats, oiseaux et compagnie. Laissez-vous inspirer ! Quiconque élève des poules a certainement un peu de place pour des lapins : découvrez également comment construire vous-même un clapier à lapins.

 

Matériel requis
  • Poutres en bois
  • Plaques de bois
  • Poteaux en bois
  • Cales en bois
  • Grillage métallique
  • Perchoir en bois
  • Vitre en plexiglas pour la fenêtre
  • Carton bitumé ou tôle ondulée
  • Rapporteur
  • Vis
L : longueur, l : largeur, H : hauteur, D : diamètre

Planification

Vous voulez construire vous-même un poulailler ? Alors, planifiez votre projet en fonction du nombre de poules que vous souhaitez accueillir dans votre jardin. Ce nombre joue non seulement un rôle dans la surface du poulailler et de l’enclos, mais également dans l’équipement à utiliser.

Quelles sont les règles à suivre pour élever des poules dans son jardin ?

Avant de vous attaquer au poulailler fait maison, vous devez vous familiariser avec quelques règles en vigueur.

 

  • Ai-je besoin d’un permis de construire pour mon poulailler DIY ?

Pour ce projet DIY, nous avons opté pour un poulailler mobile. En ce qui concerne l’élevage et l’accueil d’animaux domestiques, veillez à respecter les règlementations en vigueur dans votre pays en matière de protection des animaux et de permis de construire. Si vous souhaitez construire un poulailler fixe pour vos poules, renseignez-vous au préalable auprès du service d’urbanisme compétent. Les règles en la matière varient d’une région à l’autre.

  • Loi sur la protection des animaux

En Allemagne, les poules de jardin sont soumises aux mêmes directives de protection des animaux que leurs congénères en batterie. Un mètre carré y est considéré comme suffisant pour neuf poules. Pour notre poulailler fait maison, nous nous appuyons toutefois sur les recommandations en faveur d’un élevage de poules mieux adapté à l’espèce, telles que celles émises par de nombreuses associations de protection des animaux. C’est pourquoi nous offrons à nos poules, en plus d’un enclos suffisamment grand, un endroit confortable pour dormir et un nid de ponte douillet.

  • Obligation de vaccination et de déclaration

En Allemagne, chaque poule doit être enregistrée auprès de l’office vétérinaire compétent. À cela s’ajoute l’inscription à la caisse des épizooties. Toutes les poules doivent être vaccinées régulièrement (tous les trois mois) contre la maladie de Newcastle. Toutefois, vous n’avez pas à réunir vos poules quatre fois par an pour les emmener chez le vétérinaire. Vous pouvez facilement administrer le vaccin nécessaire via l’eau que vous leur donnez. Et cette opération ne vous coûtera presque rien : 500 doses de vaccin sont disponibles à partir de 7 EUR, ce qui permet par exemple de protéger 20 poules pendant six ans.

  • Nuisances sonores et droit de voisinage

Pour votre poulailler DIY, vous devriez renoncer à un coq, à moins que vous ne viviez dans un endroit très isolé. En effet, si les coqs sont particulièrement somptueux et beaux à regarder, ils présentent malheureusement un inconvénient de taille : ils sont extrêmement bruyants. Vos voisins n’auront certainement rien contre quelques poules, surtout s’il y a de temps en temps un bon œuf pour eux au petit-déjeuner, mais l’ambiance peut vite se gâter en cas de nuisances sonores tôt le matin. Vos poules ne vous en voudront pas. Il n’est pas rare que les poules préférées d’un coq aient les plumes quelque peu ébouriffées. Quoi qu’il en soit, l’absence de coq ne nuit pas à la production d’œufs.

 

Quelles poules conviennent le mieux aux débutants ?

Vous voulez construire le poulailler vous-même et bien sûr en choisir les résidentes, mais toutes les races de poules ne sont pas faites pour les débutants. Nous avons dressé une liste de quelques races qui sont considérées comme particulièrement faciles à entretenir et dociles. Certaines d’entre elles n’ont plus très envie de voler, ce qui facilite la sortie en enclos ouvert. Si votre région compte de nombreux rapaces, vous devriez tout de même sécuriser la partie supérieure de l’enclos.

 

Nom Caractéristiques Poids Performance de ponte Poids minimal des œufs à couver Couleur des œufs

Araucana

robuste, docile, calme

Poule 1,6-2 kg

Coq 2-2,5 kg

180 œufs/an

50 g

vert
Wyandotte naine robuste, docile, insensible au froid

Poule 0,9-1 kg

Coq 1,1-1,3 kg
180 œufs/an

40 g

crème

Plymouth Rock

robuste, docile, calme, pondeuse d’hiver ; les coqs peuvent cohabiter

Poule 2,5-3 kg

Coq 3-3,5 kg

180 œufs/an

55 g

jaune-marron

Barnevelder

robuste, docile, calme, pondeuse d’hiver, ne vole pas

Poule 2,5-2,7 kg

Coq 3-3,5 kg

180 œufs/an

65 g

marron
Barnevelder naine robuste, docile, calme, ne vole pas

Poule 0,9-1 kg

Coq 1,1-1,2 kg

150 œufs/an

40 g

marron

New Hampshire

robuste, calme, sensible au froid

Poule 2,25-2,7 kg

Coq 3-3,5 kg

250 œufs/an

55 g

marron

Vorwerk 

robuste, docile, calme ; les coqs peuvent cohabiter

Poule 2-2,5 kg

Coq 2,5-3 kg

160 œufs/an

55 g

crème
Cochin

Pattes recouvertes de plumes ; robuste, calme, ne vole pas

Poule 3-4,5 kg

Coq 3,5-5,5 kg

160 œufs/an

54 g

jaune-marron

 

Presque toutes les poules listées ici existent également en version naine. Si ces dernières sont nettement plus petites, elles pondent généralement presque autant d’œufs que leurs congénères plus grandes. Vous pouvez élever ensemble des poules de races différentes, mais veillez à ce qu’elles aient à peu près la même taille. Il est préférable de ne pas élever des poules particulièrement grandes avec des poules naines. Les poules figurant dans notre liste sont également des animaux de compagnie idéaux pour petits et grands.

Conseil
Attention
Les poules sont des animaux très sociaux et ne doivent jamais être élevées seules. Si vous décidez d’élever des poules, il vous en faut donc au moins deux.

Quel espace est nécessaire pour une poule ?

Les poules n’ont pas besoin de grand-chose pour être heureuses – à part de l’eau et de la nourriture, il leur faut surtout un abri approprié sous la forme d’un poulailler nettoyé régulièrement et suffisamment d’espace en plein air.

En règle générale, il convient d’élever au maximum trois animaux par mètre carré de surface de poulailler. Les grandes poules ont évidemment besoin de plus d’espace. Pensez également à équiper le poulailler d’un abreuvoir, d’une mangeoire, d’un bain de sable et de nids de ponte. Pendant la journée, les poules aiment passer leur temps à l’air libre, tandis que la nuit, elles dorment sur des perchoirs situés en hauteur. Un grand poulailler doit être conçu de manière à ce que vous puissiez y tenir debout et y travailler confortablement. Un petit poulailler fait maison doit avoir une hauteur libre d’au moins 80 cm.

Nombre de poules Surface de base Surface de la fenêtre

3

1–1,5 m²

0,2 m²

5

2 m²

0,4 m²

8

3 m²

0,6 m²

10

4 m²

0,8 m²

20

8 m²

1,5 m²

 

Si vous voulez que les poules aient suffisamment d’espace en plein air dans le jardin, prévoyez cinq à dix mètres carrés par animal.

Conseil
Élevage en plein air
Des poules heureuses et en bonne santé pondent plus d’œufs. Plus vos poules disposent d’espace en plein air, mieux c’est.

Quels est le matériau le plus approprié pour la construction de mon poulailler ?

On trouve dans le commerce des kits composés de toutes sortes de matériaux. La variante en plastique n’est certes pas très résistante, mais elle est particulièrement facile à nettoyer.

Si vous souhaitez utiliser des matériaux plus naturels, optez plutôt pour un poulailler en bois ou en pierre.

La construction d’un poulailler en bois ne requiert pas beaucoup de connaissances. Le bois doit toutefois être protégé au préalable contre les intempéries et nécessite un entretien régulier pour garantir sa longévité. Le contreplaqué est particulièrement intéressant pour la construction d’un poulailler mobile. La construction est beaucoup plus légère qu’une construction similaire à base de poutres en bois classiques, ce qui la rend plus facile à déplacer. Si vos poules doivent vivre en permanence à l’extérieur, veillez toutefois à ce qu’elles soient bien isolées en hiver.

Si vous voulez construire un poulailler en dur, optez pour une variante en pierre. À la fois robuste et résistante, la pierre offre à vos poules une meilleure protection contre les intempéries et les prédateurs. Toutefois, vous devez également disposer de compétences en maçonnerie, en crépissage et dans la pose de fondations en béton, trois tâches nécessaires à la construction d’un poulailler en pierre.

La construction et le bricolage sont notre passion. Dès que vous aurez terminé le poulailler fait maison, consultez nos nombreux autres projets pour le jardin : nos tutoriels montrent par exemple comment serre à partir de vieilles fenêtres. Vos enfants se réjouiront d’une cabane dans un arbre DIY, mais il existe également des projets un peu plus simples tels qu’un banc de jardin coloré à construire soi-même.

C’est parti ! Les explications pas à pas

Nous vous expliquons ci-dessous comment construire un poulailler mobile en contreplaqué. Vous devez adapter la taille exacte, le nombre de fenêtres et tous les autres détails au nombre de poules.

Étape 1 10

Mesurer et planifier

Commencez par établir un plan détaillé avec un croquis, en tenant compte de la taille requise pour le nombre de poules. Marquez au sol l’emplacement de votre poulailler DIY, en tenant compte de sa position par rapport au soleil (une exposition au sud permet d’obtenir plus de chaleur et de lumière du soleil). Si possible, placez votre poulailler et votre enclos sur une butte afin d’éviter les problèmes liés à l’eau et à la boue.

Étape 2 10

Construire la structure de base

Une femme scie une planche avec une scie NanoBlade de Bosch
Pour couper les poutres et les planches, une scie NanoBlade convient, par exemple.

Coupez les poutres en bois selon votre croquis à l’aide d’une scie. Votre construction doit être montée sur pilotis pour que le poulailler ne repose pas directement sur le sol. La hauteur optimale se situe entre 25 et 30 cm. Vos poules seront ainsi mieux protégées contre les prédateurs et les parasites. Une fois que la structure de base est vissée et stabilisée par des cales dans les coins intérieurs, vous pouvez poser et visser la ou les plaques de bois du sol.

Étape 3 10

Construire la structure supérieure

Procédez de la même manière pour la structure supérieure (sans monter de plaque). N’oubliez pas que le toit doit avoir une certaine inclinaison et que la structure supérieure et les parois latérales sont donc plus courtes à l’arrière qu’à l’avant. Posez la structure supérieure à fleur de la structure de base. Fixez ensuite à chaque coin des cales préalablement sciées, que vous visserez ensuite uniquement à la structure de base, et non à la structure supérieure. Vous pouvez ainsi retirer la structure supérieure à tout moment, ce qui est très utile pour le nettoyage et le transport. Pour plus de stabilité, vous pouvez visser la structure supérieure et la structure de base avec des rapporteurs. Celles-ci peuvent être enlevées assez facilement si nécessaire, et le poulailler résiste ainsi à des vents forts.

Étape 4 10

Fixer les parois latérales

Fixez maintenant les parois latérales à la structure supérieure. Sciez les planches en fonction de la longueur de la paroi, en veillant à prévoir également une fenêtre et une sortie pour votre poulailler. Placez la porte de manière à pouvoir accéder facilement aux œufs.

Étape 5 10

Insérer une vitre

Privilégiez ici le plexiglas. Insérez la vitre en plexiglas dans l’ouverture de fenêtre préalablement sciée. Celle-ci doit représenter environ un cinquième de la surface totale de la paroi. Ensuite, fixez des poutres à l’intérieur et à l’extérieur de la paroi, qui serviront de cadre à la fenêtre. Pour une protection supplémentaire contre les prédateurs, vous pouvez munir la vitre d’un grillage à l’extérieur. Pour que le grillage ne ressorte pas trop visuellement, vissez-le derrière le cadre.

Conseil
Conseil
Concevez la fenêtre de manière à pouvoir retirer facilement la vitre de l’intérieur en été. Ainsi, la chaleur ne s’accumule pas et vos poules sont tout de même protégées des prédateurs par le grillage.
Étape 6 10

Fixer le perchoir

Dans le cas d’un grand poulailler, l’idéal est de placer le perchoir à environ un mètre du sol. Pour un petit poulailler DIY avec une hauteur libre de 80 cm, le perchoir doit bien sûr laisser suffisamment de place en hauteur pour les poules. Pour que le perchoir soit bien droit, le plus simple est de prendre les mesures depuis le sol et de marquer la position sur les parois opposées. Fixez d’abord un côté du perchoir, utilisez un niveau à bulle ou un laser lignes et assurez-vous que le perchoir se trouve bien à l’horizontale. Vissez ensuite l’autre côté. Le perchoir ne doit pas être trop proche de la fenêtre, sinon les poules risquent d’avoir trop de lumière.

Étape 7 10

Fixer le toit

Pour le toit, il est recommandé d’utiliser du carton bitumé ou de la tôle ondulée. Veillez à ce que l’inclinaison soit d’au moins 5 % afin que l’eau de pluie puisse s’écouler facilement. Il ne doit pas y avoir d’espace entre le toit et les parois, afin que ni les nuisibles comme les souris et les rats, ni les prédateurs comme les martres ou les renards ne puissent pénétrer dans le poulailler. Le toit doit donc reposer fermement sur la structure. Pour un petit poulailler DIY, abritant seulement trois poules par exemple, vous pouvez également construire le toit de manière à pouvoir l’ouvrir pour accéder facilement aux œufs. Toutefois, il doit alors être protégé par des verrous contre les prédateurs.

Étape 8 10

Poncer et peindre le poulailler

Pour éviter que vos poules ne se blessent, poncez soigneusement tous les coins et les bords. Faites également attention aux têtes de vis qui dépassent. Vous devez en outre vernir le bois contre les intempéries pour qu’il soit le plus résistant possible. Le mieux est de vous faire conseiller sur les produits respectueux de l’environnement et des oiseaux. Si vous préférez vaporiser plutôt que peindre, consultez notre article sur le pistolet à peinture.

Étape 9 10

Installer la porte et l’échelle à poules

Fixez maintenant une petite porte avec des charnières au niveau de l’ouverture prévue à cet effet. Un simple verrou suffit à la fermer. Pour l’échelle à poules, posez une planche avec des barreaux allant de l’ouverture de la porte jusqu’au sol en formant un angle pas trop raide, puis vissez-la à la structure.

Étape 10 10

Construire l’enclos

Pour la structure extérieure, utilisez à nouveau des poutres en bois et un grillage métallique. Vissez les poutres et posez soigneusement le grillage pour éviter que les prédateurs ne pénètrent dans l’enclos et que vos poules ne s’échappent. Vissez ensuite la structure extérieure au poulailler à l’aide de rapporteurs, sans laisser d’espace.

Félicitations ! Il ne reste plus à vos poules qu’à s’installer dans leur nouvelle maison. Prévoyez également une mangeoire, un abreuvoir et suffisamment de nids. Une planche à fiente sous le perchoir facilite considérablement le nettoyage.

Vous souhaitez accueillir d’autres animaux dans votre jardin ? Vous pouvez par exemple construire vous-même un abri à hérissons, et notre programme comporte également un tutoriel pour une simple mangeoire à oiseaux. Un hôtel pour insectes à construire soi-même est également un projet qui en vaut la peine. Vous pouvez ainsi observer la vie dans le jardin depuis votre fenêtre ou depuis votre cabanon de jardin. Vous n’avez pas encore de cabanon de jardin ? Eh bien, il est grand temps d’y remédier !