Construire un hôtel à insectes : un domicile pour les auxiliaires

Dans un jardin se trouve un hôtel à insectes fait maison enveloppé par une plaque de tôle.
Une aide pour l’hibernation et la nidification : l’hôtel à insectes fait maison est adapté à chaque jardin.

  • Degré de difficulté
    facile
  • Coûts
    < 50 €
  • Temps nécessaire
    1-3 h

Introduction

Offrez aux abeilles, guêpes, coléoptères, bourdons et papillons un endroit où se nicher : un hôtel à insectes peut contribuer à la protection de la nature et permet d’avoir un aperçu intéressant de la vie des insectes.


Notre version élégante en tôle attirera en outre tous les regards dans le jardin. Nous vous montrons comment construire vous-même cet hôtel à insectes.

Durant toutes les étapes, vous devrez faire bien attention à votre sécurité et prendre des mesures spécifiques pour vous protéger. Dans notre aperçu, vous trouverez la tenue de protection adéquate pour toutes les opérations.

Matériel requis
Accessoires
  • marqueur fin
  • ciseaux
  • scie à chantourner
  • colle
Liste de matériel
  • Manche à balai
  • Tôle d’aluminium 1 000 x 300 x 0,5 mm
  • Roseau ou bambou
  • Bois de chauffage
  • Corde de maçon
  • Plaques d’assemblage
  • Vis à bois 3,5 x 20 mm
  • 44 vis M3x10 mm avec écrou
  • 4 vis M4x6 mm avec écrou
L : longueur, l : largeur, H : hauteur, D : diamètre

Instructions - étape par étape

Construire soi-même un hôtel à insectes

Offrez aux abeilles, guêpes, coléoptères, bourdons et papillons un endroit où se nicher : nous vous montrons comment construire vous-même un hôtel à insectes.

Étape 1 7

Marquer les emplacements des trous

Des emplacements pour les trous sont marqués sur une tôle d’aluminium.
Un emplacement pour un trou est marqué au milieu d’une tôle d’aluminium.
Un marquage est tracé sur le côté court d’une tôle d’aluminium.
Un carré est tracé sur le côté court d’une tôle d’aluminium.
Des marquages sont tracés sur les côtés courts d’une tôle d’aluminium.
Toutes les dimensions sont inscrites sur un croquis.

Matériel requis: marqueur fin, mètre pliant, Tôle d’aluminium 1 000 x 300 x 0,5 mm

Pour la première étape, tracez les emplacements des trous que vous percerez plus tard dans la tôle d’aluminium :

Placez d’abord la tôle sur le plan de travail, avec la longueur devant vous, et tracez des marquages à environ 5 mm sous le bord supérieur (côté long) avec un écart de 45 mm (image 1). Veillez à ce que l’écart reste régulier sur toute la longueur. Tracez d’autres marquages en face, sur la partie inférieure du côté long de la tôle.

Marquez ensuite le milieu exact de la tôle d’aluminium (image 2).

Sur les côtés courts de la tôle également, marquez le milieu et tracez un marquage à environ 15 mm du bord (image 3).
À partir de ce marquage, mesurez 11 mm dans chaque direction et tracez un carré autour de ce marquage (image 4). Cette cavité sera dédiée au manche à balai ultérieurement.

Effectuez encore deux marquages sur ce même côté, respectivement à 100 mm du bord supérieur et 100 mm du bord inférieur (image 5).

Étape 2 7

Percer et visser

Un trou est percé dans une tôle d’aluminium.
Dans une tôle d’aluminium, un carré est découpé avec des ciseaux de cuisine.
Les deux extrémités d’une tôle d’aluminium sont vissées ensemble.
Une tôle est vissée pour prendre la forme d’un tambour.

Matériel requis: Perceuse-visseuse sans fil avec embout adapté, Ponceuse multi sans fil, Mèche à métaux 3,0 mm, tournevis, ciseaux, 4 vis M4x6 avec écrou, 44 vis M3x10 avec écrou, Plaque de bois de protection

C’est le moment de percer les trous :
Percez les trous correspondants au niveau de tous les marquages de l’étape 1 (sur tous les côtés et au milieu). Dans l’idéal, posez une plaque de bois de protection en dessous afin de ne pas faire de trou dans votre plan de travail (image 1).

Avec des ciseaux de cuisine, découpez maintenant les carrés dessinés sur les côtés courts, puis recourbez la languette ainsi obtenue vers le bas (image 2).

Enroulez maintenant la plaque sur elle-même jusqu’à ce que les trous carrés et les trous de perçage sur les côtés courts coïncident. Avec quatre vis M4x6, fixez ensuite ce « tambour en tôle » (image 3). Veillez à ce que les têtes de vis se trouvent à l’intérieur du tambour.

Vissez maintenant les vis M3x10 dans tous les autres trous (image 4). Là encore, gardez à l’esprit que les têtes de vis doivent être à l’intérieur.

Étape 3 7

Fabriquer le gabarit

Avec un compas, un cercle d’un rayon de 150 mm est tracé sur une plaque de bois de protection.
Avec un gabarit, la taille des matériaux intérieurs pour l’hôtel à insectes est plus facile à définir.

Matériel requis: compas, Plaque de bois

Cette étape est facultative mais en vaut la peine : en traçant un cercle ayant le diamètre du tambour en tôle sur une plaque de bois à l’aide d’un compas, vous fabriquez facilement un gabarit. Il vous aidera à définir la taille des morceaux de bois et autres pour la vie intérieure de l’hôtel à insectes lors des étapes suivantes.

Étape 4 7

Préparer les matériaux intérieurs

Un morceau de bois de chauffage est mesuré.
Un morceau de bois de chauffage est scié.
Des morceaux de bois de chauffage sont vissés entre eux avec des plaques d’assemblage pour obtenir une forme de croix.
Des bambous sont sciés à l’aide d’une scie à découper.

Matériel requis: Scie NanoBlade sans fil, scie à découper, Roseau ou bambou, Bois de chauffage, Plaques d’assemblage, Vis à bois 3,5 x 20

Maintenant que vous avez monté les murs de l’hôtel à insectes, il faut aménager l’intérieur.

Le cœur de celui-ci est composé d’une sorte de croix fabriquée à partir de bois de chauffage. Afin que la croix s’intègre parfaitement dans le tambour en tôle, vous pouvez utiliser le gabarit de l’étape 3. Il vous aidera à déterminer la taille adéquate (image 1).

Sciez ensuite un gros morceau de bois de chauffage et deux morceaux plus petits (image 2) et reliez-les en formant une croix à l’aide des plaques d’assemblage (image 3). 

Répétez les étapes afin d’avoir deux croix en bois de chauffage à la fin.

Sciez ensuite des roseaux ou bambous à une longueur d’environ 150 mm (image 4).

Étape 5 7

Fixer le manche à balai

Un manche à balai est inséré dans une structure ronde en tôle.
Le manche à balai est vissé au tambour depuis l’extérieur.

Matériel requis: Perceuse-visseuse sans fil avec embout adapté, Manche à balai, Tambour en tôle de l’étape 1 et 2, Vis à bois 3,5 x 20

Munissez-vous maintenant du manche à balai et insérez-le dans le trou carré du tambour (image 1).

Poussez le manche jusqu’à ce qu’il touche la tôle de l’autre côté. Fixez-le ensuite depuis l’extérieur avec une vis (image 2).

Étape 6 7

Mettre en place les matériaux intérieurs

Des trous sont percés dans une croix en bois avec un foret pour bois 6 mm.
Les trous de perçage sont poncés à l’aide d’une ponceuse Multi.
Poncez ensuite tous les trous et fixez les croix en bois de chauffage de chaque côté du manche à balai avec une vis adaptée.
Des roseaux et des croix en bois de chauffage sont agencés et fixés dans un tambour en tôle.
Des roseaux et des croix en bois de chauffage sont agencés et fixés dans un tambour en tôle.

Matériel requis: Perceuse-visseuse sans fil avec embout adapté, Ponceuse multi sans fil, Foret à bois 6 mm, colle, Vis 6 mm ou 8 mm

Vous devez maintenant percer des trous dans les deux croix en bois de chauffage (étape 4) pour les insectes (image 1).
Vous pouvez agencer les trous librement. Ils doivent être répartis de manière régulière et l’un d’eux doit se trouver exactement au milieu afin que vous puissiez fixer les croix en bois au manche à balai. Le mieux est d’utiliser une mèche à bois de 6 ou 8 mm.

Poncez ensuite tous les trous de perçage afin que les insectes ne puissent pas se blesser avec des échardes (image 3).

Avec une vis adaptée (en fonction du foret utilisé), fixez la croix sur le manche à balai à l’intérieur du tambour en tôle.

Dans les espaces restants, collez maintenant les bambous ou roseaux sciés. Laissez libre cours à votre créativité mais utilisez impérativement de la colle écologique (image 4).

Étape 7 7

Fixer la protection contre les oiseaux

Une corde de maçon est tendue sur les vis qui dépassent d’un tambour en tôle.
Un film de production est retiré d’un tambour en tôle.

Matériel requis: Corde de maçon

Nous avons presque fini. Dans la dernière étape, vous devez encore protéger l’hôtel à insectes contre les oiseaux.
Pour cela, tendez la corde de maçon en la croisant plusieurs fois aux deux extrémités du tambour en tôle. Les vis saillantes font office de crochets à cette fin (image 1).  

Pour finir, retirez le film protecteur du tambour en tôle (image 2) et installez votre hôtel à insectes à l’emplacement choisi dans votre jardin.