Outils pour bricolage & jardinage

Planter en pot : voici comment procéder

Différents pots contenant des plantes en fleurs et à feuillage persistant se trouvent devant un mur en briques.
Les pots permettent de réaménager constamment son jardin.

Fleuries, fruitières ou rustiques : les plantes en pot dynamisent et embellissent votre salon, jardin, terrasse ou encore balcon. Afin qu’elles puissent s’épanouir au mieux, il faut respecter quelques règles. Quelle doit être la taille du pot ? Quels plantes et arbustes sont adaptés à la culture en pot ? Comment éviter l’eau stagnante ? Grâce à quelques astuces pertinentes et sans faire beaucoup d’efforts, vous pourrez profiter de splendides plantes. Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir concernant la plantation en pot.

Quel est le bon moment pour placer des plantes sur sa terrasse ou dans son jardin ? Quand replanter en pot ?

Une fleur et des feuilles sur une branche sont recouvertes de gel.

Il faut bien entendu attendre que les saints de glace soient passés avant de se lancer dans les plantations en pot pour éviter que les plantes souffrent du froid. Cette période climatologique située entre le 11 et le 15 mai et qui provoque des gelées – surtout la nuit – peut endommager les fleurs, palmiers, etc. La fin mai est donc le moment idéal pour planter en pot ou repiquer les fleurs existantes. Pour éviter les dégâts liés au froid, pensez durant l’hiver à n’arroser vos plantes que lorsqu’il ne gèle pas. Il est également important durant la froide saison de protéger les plantes en pot du vent et de la lumière vive. Notre guide vous explique tout ce qu’il faut savoir pour avoir des plantes en pleine santé.

Il faut également faire preuve de prudence concernant la fertilisation. La meilleure période pour cela est entre avril et août. Si vous fertilisez vos plantes au-delà de l’été, vous risquez d’abîmer leurs tissus et d’augmenter leur vulnérabilité face au gel.

La taille adaptée des plantes en pot est tout aussi importante que l’arrosage et la fertilisation. Vous pouvez pour ce faire utiliser le sécateur EasyPrune  qui est particulièrement facile d’utilisation. Vous trouverez ici  un calendrier de taille des plantes.

Quelle doit être la taille du pot ?

Diverses plantes vertes poussant dans des pots en rotin et en pierre se trouvent devant un mur blanc.

Si vous pouvez choisir le matériau et la couleur des pots selon vos goûts, il ne faut en revanche rien laisser au hasard concernant leur taille. Les grosses plantes telles que les palmiers ont généralement de plus grandes racines que les plantes plus petites comme les herbes aromatiques ou la lavande. Par conséquent, elles ont besoin de plus de place. Si le pot est trop petit, la croissance de la plante sera empêchée. Si le pot est trop grand, la plante aura l’air bien seule. La règle suivante s’applique : il faut que le diamètre du pot définitif fasse trois centimètres de plus que celui du pot en plastique dans lequel la plante se trouve lors de l’achat. Un espace plus important au niveau des racines booste la croissance et empêche la terre de s’assécher rapidement.

La forme du pot est également un élément crucial. S’il est trop bombé, l’eau risque de rapidement stagner au niveau des racines. Si les racines se sont étalées dans la partie large du pot, le rempotage pourra également être plus délicat. Vous devez donc dès le départ bien choisir vos pots. Vous pouvez également demander conseil directement dans un magasin spécialisé. L’objectif étant que les pots servent longtemps afin que vous puissiez profiter de vos plantes sans devoir sans cesse les rempoter.

Quelles plantes déploient toute leur splendeur en pot ?

  • De nombreux arbustes et fleurs multicolores se trouvent dans des pots en argile sur un balcon.
  • Des fleurs dans des pots décoratifs sur un balcon.

De nombreuses plantes s’accommodent très bien à la vie en pot. Même les roses peuvent être cultivées en pot et s’y épanouir. Nous vous recommandons de choisir des plantes robustes. Voici quelques exemples de plantes en pot de différentes catégories.

Grandes plantes sans fleurs : cyprès, laurier et bambou parapluie

Plantes à fleurs : hortensia, marguerite et laurier-rose

Herbes aromatiques : thym, romarin et sauge

Plantes fruitières : olivier, figuier, arbres fruitiers en colonne, amandier et myrtillier

Plantes vivaces : laurier-rose, hibiscus, géranium et plante corail

Palmiers : palmier nain, cordyline, palmiste multipliant, palmier de Chine et yucca

Vous avez envie de planter vous-même un olivier ? Découvrez ici comment faire. À la fin de ce guide, nous vous dévoilons comment agencer vos différentes plantes. 

Éviter l’eau stagnante : le drainage parfait

  • Une personne place des billes d’argile au fond d’un pot.
  • Du terreau est versé à l’aide d’une petite pelle dans un pot rempli de billes d’argile.

Dès que vous avez choisi la plante et le pot, vous pouvez vous lancer dans la plantation. Le système de drainage joue un rôle primordial. Il se compose du trou d’évacuation percé dans le fond du pot et de la couche de drainage, et empêche que la plante baigne dans de l’eau stagnante.

Le plus important d’abord est que le fond du pot comporte un trou. Ce dernier permet à l’excédent d’eau de s’écouler. Une humidité trop importante dans le pot pourrait en effet entraîner le pourrissement des racines. En hiver, il est en outre possible que le pot se brise suite à la dilation de l’eau gelée.

Si votre pot ne comporte pas de trou, vous pouvez en percer un très facilement à l’aide d’une perceuse sans fil. Nous vous recommandons d’utiliser une mèche de dix millimètres. Pour le béton et le plastique à renfort de verre, il convient de se servir d’une mèche à pierre et pour le zinc, l’acier inoxydable et l’acier Corten d’une mèche à métaux. Si le pot est grand, l’idéal est de percer plusieurs trous dans le fond. L’eau pourra ainsi mieux s’écouler.

Pour un drainage parfait, recouvrez d’abord le ou les trou(s) d’évacuation avec un à trois tessons d’argile. Ajoutez ensuite une couche de drainage de trois à cinq centimètres d’épaisseur dans le pot. Vous pouvez pour cela utiliser des billes d’argile, de la pierre de lave ou encore du sable de silice. La couche sert de réservoir d’eau et empêche la stagnation. Nous vous recommandons d’ajouter un morceau d’intissé par-dessus. Le tissu sert de couche de séparation avec la terre en empêchant cette dernière de se déposer sur la couche de drainage lors de l’arrosage mais protège aussi contre les insectes tels que les fourmis ou encore les cloportes.

Une fois votre couche de drainage terminée, vous pouvez remplir le pot de terre.

Quel terreau utiliser pour la plantation en pot ?

Sur une table se trouvent du terreau et une petite pelle de jardinage au manche vert.

En règle générale, les plantes en pot restent deux à trois ans dans leur contenant. C’est pourquoi le terreau doit être adapté et avoir une structure stable. Pour qu’une plante puisse s’épanouir en pot, il est essentiel que ses racines aient suffisamment d’air et de nutriments. Les terreaux spéciaux pour plantes en pot contiennent des minéraux comme du sable, de l’argile ou de la pierre de lave. Ces minéraux permettent à l’excédent d’eau d’arrosage de s’écouler vers le bas sans stagner au niveau des racines. Bien souvent, les terreaux sont déjà fertilisés. Avec le temps, les nutriments contenus dans la terre s’épuisent. C’est pourquoi nous vous conseillons de refertiliser après quatre à six semaines.

Il est important que vous n’utilisiez pas de terre de jardin pour remplir vos pots. En effet, celle-ci contient bien souvent des bactéries, des champignons et même des nuisibles. Par ailleurs, les fractions d’argile et de glaise se trouvant dans la terre tombent peu à peu au fond du pot et bouchent les trous d’évacuation.

Conseils d’aménagement

  • Dans un jardin se trouvent quatre pots en béton contenant diverses fleurs blanches.
  • Trois pots carrés en bois sont disposés devant une maison. Des fleurs et des plantes à feuillage persistant y poussent.
  • Des pots contenant des fleurs colorées sont accrochés à un mur blanc.

Vous souhaitez embellir des coins vides et ternes sur votre terrasse ou dans votre jardin ? Ou vous aimez le changement ? Les plantes en pot sont la solution. Vous pouvez en effet les changer régulièrement de place.

Que faut-il prendre en considération ? Des pots de fleurs colorés apportent de la vie et de la couleur dans le jardin et à la maison. C’est encore plus beau quand les plantes fleurissent au même moment. Elles doivent en outre avoir les mêmes besoins en air, en lumière et en eau. Avez-vous déjà essayé de placer plusieurs plantes de différentes tailles dans le même pot ? Cette alliance de plantes hautes et basses attire véritablement tous les regards.

Voici encore quelques conseils pour obtenir un sublime résultat : les plantes de petite et de moyenne taille placées dans des pots hauts et fins offrent un rendu très élégant. Alors que les pots carrés et rectangulaires ont une apparence plutôt stricte, les contenants ronds créent une atmosphère agréable. Les disposer sur les marches d’un escalier les met particulièrement en valeur. Ils seront également du plus bel effet à l’entrée d’un jardin ou près de la porte d’un cabanon. Les portes et portails décorés égayent les extérieurs et les pièces de vie. Avez-vous déjà pensé à utiliser des pots de fleurs pour délimiter un chemin ? Les haies, les gazons mais aussi les plantes basses sont idéaux pour séparer visuellement des terrains ou pour se protéger des regards indiscrets. 

Laissez parler votre créativité et utilisez des pots de fleurs de toutes formes et de toutes couleurs pour décorer de manière originale votre jardin, votre balcon ou encore votre intérieur.