Planter un olivier : voici comment faire

Trois pots en argile avec de petits oliviers sont placés en rang les uns à côté des autres.
Les petits oliviers sont également une très belle décoration pour votre appartement ou votre jardin.

Qu’elles soient vertes ou noires, les olives sont délicieuses, raffinées et contiennent beaucoup de nutriments.
On les achète généralement en bocal. Elles poussent sur des arbres rustiques, noueux et souvent vieux de plusieurs siècles dans la région méditerranéenne.
Mais il est possible de cultiver facilement des oliviers dans les régions moins chaudes également. Avec un entretien adapté, vous pouvez récolter vos propres olives à l’avenir. Nous vous montrons comment faire.

Acheter un arbuste ou planter un noyau

Sur une table en bois se trouvent plusieurs noyaux d’olives et une petite pelle.
Pour planter un olivier, il vous faut des semences particulières.

Vous souhaitez récolter vos propres olives à l’avenir ? Tout d’abord, vous pouvez bien sûr simplement acheter un olivier cultivé au préalable. Vous en trouverez un facilement en jardinerie, dans certaines pépinières ou en ligne. Les plus petits spécimens coûtent environ 20 €.
Veillez cependant à ce que l’arbuste provienne du pays dans lequel vous vivez. Les marchandises importées sont souvent habituées à des températures très différentes.

Si vous êtes un jardinier plus expérimenté, vous pouvez faire pousser un arbuste vous-même à partir d’un noyau d’olive. Le printemps est la période idéale pour commencer votre culture.

Dans une première étape, il convient de faire le bon choix de semence : en effet, prendre simplement un noyau d’olive de supermarché ne fonctionnera pas. Ces noyaux ne peuvent plus germer en raison des traitements subis au préalable.
Vous devez donc vous procurer des semences adaptées pour un olivier dans un commerce spécialisé ou en ligne. Vous pouvez également rapporter de vacances des olives fraîches et arrivées à pleine maturité (donc noires).

Avant de planter votre noyau, vous devez respecter les étapes suivantes : retirez d’abord tout reste de chair d’olive du noyau – dans l’idéal sous un filet d’eau chaude. Laissez ensuite le noyau 24 heures dans l’eau tiède (changez l’eau régulièrement). Vous pouvez accélérer la germination en entaillant et en limant légèrement le noyau.

Vous pouvez maintenant planter le noyau ainsi préparé dans du terreau pour semis (riche en humus) avec la pointe vers le haut et le recouvrir d’environ 1 cm de terreau. Placez ensuite votre pot chez vous dans un lieu très lumineux et chaud – la température idéale est de 20 à 25 °C.

Entretien de l’olivier

Un petit olivier est placé sur une commode.
Un olivier pousse très lentement. Il fait donc également une plante d’intérieur idéale.

Les oliviers sont assez faciles à entretenir. Ils ont besoin de très peu d’eau. Veillez à ce que la terre reste humide mais qu’il n’y ait pas d’eau stagnante. Pour cela, vous pouvez mettre une couche de cailloux dans le bas du pot, avant d’y verser le terreau.

Dans l’idéal, lorsque vous plantez votre noyau, choisissez un pot qui n’est pas trop grand afin d’éviter que des racines trop importantes ne se forment. Dès que les premières racines sortent de terre, vous pouvez rempoter votre arbuste. Vous pouvez choisir un plus grand pot ou, l’été, un endroit protégé et semi-ombragé dans votre jardin. En hiver, vous avez cependant besoin d’un abri adapté, avec une température de 5 à 10 °C – les olives n’aiment pas le gel.

Le plus important pour l’entretien d’un olivier est cependant la patience : la germination peut prendre quatre à douze semaines. Vous devez également attendre environ quatre mois avant la première fertilisation. Il faut toutefois agir avec modération dans ce domaine, surtout au début.
Lorsque l’olivier a deux ans, pendant l’été, vous pouvez l’aider avec un peu d’engrais liquide biologique dilué dans l’eau d’arrosage. Il est amplement suffisant d’effectuer cette opération toutes les deux semaines.

La période de floraison d’un olivier est entre avril et juin. Il peut cependant s’écouler six ans avant la première floraison ; ces arbres croissent très lentement.
Si l’arbre est devenu très grand au bout d’un certain temps, il est important de raccourcir régulièrement les branches. Outre les petites tailles tout au long de l’année, l’élagage doit surtout être fait au printemps. Vous devez alors raccourcir les pousses trop longues et, pour les pousses croisées, retirer la plus faible d’entre elles. Ainsi, votre arbre restera en plein santé et toutes les feuilles recevront assez de soleil.

Récolter et saumurer les olives

Plusieurs olives noires se trouvent sur un olivier.
Plus les olives sont foncées, plus leur arôme est doux.

Si vous avez persévéré assez longtemps (environ sept à huit ans) et que vous avez bien entretenu votre arbre, vous pouvez sans doute bientôt en récolter les premiers fruits. Il n’y a pas de période particulière pour cela : la saison de la récolte dépend des conditions locales de luminosité et de température.

Plus vous faites preuve de patience pour la récolte, plus les olives deviendront foncées et plus leur arôme sera doux. Lorsque les olives sont très vertes et dures, elles contiennent beaucoup de substances amères. Dès que les fruits deviennent un peu plus jaunes et mous, puis violines plus tard, la récolte est particulièrement recommandée. Vous pouvez l’effectuer très facilement en cueillant les fruits à la main.

Mais attention : n’essayez pas de manger directement les olives, surtout les vertes, car elles ne sont pas vraiment comestibles. Il est donc conseillé de saumurer les fruits : pour cela, entaillez toutes les olives intactes sur le côté et laissez-les quatre semaines dans un bac d’eau – tous les fruits doivent être recouverts. Vous devez ensuite les faire tremper une semaine dans une solution salée (avec environ sept cuillérées à soupe de sel).

Après ces étapes, vous pouvez conserver les olives dans un récipient en céramique. Là encore, il est conseillé d’utiliser une saumure, avec différentes herbes telles que du romarin ou du thym.
Choisissez un lieu sombre et frais pour entreposer votre récipient. Vous pouvez y conserver les olives pendant quatre à cinq mois.

Ne soyez pas déçu si votre première récolte est maigre. Généralement, les oliviers fournissent un rendement maximal au bout de 50 à 100 ans seulement. D’ici-là, vous profitez cependant d’un formidable projet de jardinage et d’un bel arbre décoratif.

Vous souhaitez renouveler l’aventure avec d’autres plantes exotiques ? Nous vous expliquons ici comment planter également un avocat ou un ananas vous-même.