Outils pour bricolage & jardinage

Construire soi-même une table de plantation – Tutoriel DIY pour la maison

Un homme est assis à une table, devant lui se trouve une plante verte dans un pot et autour de lui de nombreuses autres plantes en pot.
Une table de plantation faite maison vous facilite grandement le travail avec les plantes, que ce soit dans le jardin ou dans la serre.

  • Degré de difficulté
    Moyen
  • Coûts
    < 100 EUR €
  • Temps nécessaire
    2–3 heures heure

Introduction

C’est justement par beau temps que nous, jardiniers amateurs, sommes attirés par notre petit coin de verdure. Et le travail ne manque pas. Si vous faites beaucoup de jardinage à la maison, il est important d’avoir une surface de travail pratique afin de ne pas trop solliciter le dos et les genoux. Une table de plantation facilite considérablement l’ensemencement, le rempotage ou le désherbage.

Il est important de réfléchir à l’avance à la hauteur de votre table et à la place disponible. Ainsi, une table de plantation pour un petit jardin ou un appartement avec balcon sera probablement plus compacte qu’une table de plantation DIY pour un grand jardin. Déterminez donc dès le départ quelle surface de travail vous permettra de travailler de manière optimale tout en étant en harmonie avec votre intérieur.

À part cela, votre créativité n’a presque aucune limite. Pour construire vous-même une table de plantation, vous pouvez prévoir des tiroirs, des étagères, des suspensions ou même une structure pliable.

Quelle que soit votre décision, nous vous aidons à construire votre propre table de plantation grâce à un guide de construction pratique étape par étape. Vous trouverez ici tout ce dont vous avez besoin : les matériaux, les outils et de nombreux conseils.

Matériel requis
  • Serre-joints (facultatif pour les travaux de collage)
  • crayon à papier
  • mètre ruban
  • Établi
  • Butée angulaire
  • Feuille abrasive
  • 2 tasseaux 110 x 5 x 5 cm
  • 2 tasseaux 95 x 5 x 5 cm
  • 4 tasseaux 50 x 5 x 5 cm
  • 2 planches en bois 100 x 20 x 2 mm (paroi arrière)
  • 2 planches en bois 110 x 50 x 2 mm (surface de travail et surface de rangement)
  • Vis (inoxydables)
  • Lasure pour bois
  • Caisses de fruits (facultatif)
L : longueur, l : largeur, H : hauteur, D : diamètre

Planification

Vous avez déjà une idée de ce à quoi votre table de plantation doit ressembler ? Formidable ! Alors, le mieux est de le noter tout de suite pour ne rien oublier plus tard. Une fois vos idées couchées sur papier, il se peut que vous pensiez à d’autres aspects à prendre en compte lors de la construction.

Dimensions appropriées pour votre table de plantation DIY

Comme mentionné au début, la hauteur et la taille de la surface de travail sont particulièrement importantes. Réfléchissez bien à l’espace disponible pour la table de plantation et à la taille de la surface de travail pour pouvoir travailler confortablement. Veillez également à la hauteur maximale de la surface de travail pour pouvoir rempoter ou planter facilement en position debout.

La hauteur idéale de la table de travail dépend de votre taille. Vous devez pouvoir vous tenir debout confortablement sans avoir à contracter ou à lever les épaules. En même temps, la profondeur de la table doit être choisie de manière à avoir suffisamment de place pour les plantes, les pots et les ustensiles, et à pouvoir accéder à tout sans problème.

Surcyclage des matériaux à disposition pour la table de jardinage faite maison

Pour des raisons de durabilité et d’économie, il est judicieux de réutiliser les matériaux à disposition pour la table de plantation ou la surface de travail. Par exemple, avez-vous un vieux sommier à lattes qui pourrait servir de structure pour une paroi arrière ou de surface de rangement juste en dessous de la surface de travail ? Possédez-vous des palettes pouvant faire office de structure de base ou des vieilles caisses de fruits pour remplacer les tiroirs ? Trouvez l’inspiration dans notre espace DIY sur le thème du surcyclage : faites du neuf avec du vieux.

Regardez bien dans votre réserve de matériaux de récupération avant de dresser un plan de construction et une liste des matériaux. Une planification habile vous fera économiser beaucoup de temps et d’argent dès le début.

Conseils de matériaux pour votre table de plantation

Pour construire vous-même une table de plantation, vous n’avez que l’embarras du choix en ce qui concerne les matériaux. Le métal, le bois, la pierre naturelle ou une combinaison de ces matériaux sont envisageables. Dans la plupart des cas, les jardiniers amateurs optent toutefois pour une variante en bois. Ce matériau est particulièrement facile à traiter, s’intègre parfaitement dans tous les jardins et est peu coûteux.

Il est conseillé d’utiliser du douglas ou du pin. Tous deux sont robustes, peu coûteux et confèrent un aspect rustique à votre table de plantation DIY. Si certaines sortes de bois peuvent être utilisées sans traitement dans le jardin et sur les terrasses, il est recommandé d’appliquer un traitement préalable au douglas et au pin afin de profiter le plus longtemps possible de la table de plantation.

Souvent, il est possible d’acheter le bois prétraité dans les magasins de bricolage. Vous pouvez également imprégner vous-même les planches et les tasseaux. Pour une protection supplémentaire, vous pouvez recouvrir de métal la surface de travail de la table. Vous trouverez les tôles correspondantes dans un magasin de bricolage. Si vous avez des tôles en stock à réutiliser, vous pouvez facilement les découper à la bonne taille avec une disqueuse ou une scie sauteuse.

L’endroit idéal pour votre table de plantation DIY

Si vous voulez construire vous-même une table de plantation, le lieu d’installation est également décisif. En effet, tous les lieux ne sont pas adaptés de la même manière. En outre, vous devez toujours garder à l’esprit le type de sol et l’espace à disposition. Voulez-vous utiliser la table à l’extérieur, à côté de votre parterre surélevé fait maison ? Doit-elle être placée dans une grange ou sous un toit ? Ou sera-t-elle intégrée ultérieurement dans une serre ? En parlant de surcyclage : découvrez ici comment construire une petite serre à partir de vieilles fenêtres.

Avant de vous lancer dans la construction, réfléchissez bien à votre méthode et à votre lieu de travail favoris. Où avez-vous suffisamment de place ? Quel est le lieu d’installation le plus pratique ? Et quelle est l’influence de l’endroit choisi sur les matériaux de construction (lasures, peinture de protection du bois, rouille, etc.) et sur votre confort de travail (ombre vs. soleil) ?

L’idéal est par exemple de disposer d’un point d’eau à proximité de la table de plantation, afin d’arroser directement les plantes tout juste semées, de vous laver les mains et de nettoyer votre matériel de travail. Toutefois, la proximité d’un abri de jardin peut également s’avérer pratique.

Caractéristiques utiles pour la table de plantation DIY

Une table de plantation faite maison vous permet d’aménager votre espace de travail de manière à répondre à vos besoins individuels. Par exemple, si vous habitez dans un appartement et que vous ne voulez pas pour autant renoncer à une table de plantation pour votre balcon, une table pliante peut être la solution. Une fois le travail terminé, vous pouvez en effet la ranger pour gagner de la place.

Si l’espace n’est pas un problème, vous pouvez bien sûr construire une table de plantation confortablement équipée. Idéalement, celle-ci dispose d’un rebord autour de la surface de travail, de sorte que la terre et le matériel de travail ne tombent pas. Des supports pour les outils de plantation, des tiroirs ou un espace de rangement supplémentaire sous la surface de travail sont particulièrement utiles.

Conseil
Utiliser intelligemment l’espace de rangement
Afin d’avoir à portée de main tous les articles nécessaires pour travailler sur la table de plantation, vous pouvez placer une ou plusieurs caisses de fruits pour ranger différents types de matériel sur la surface de rangement inférieure.

Décorer la table de plantation

Comme tout espace de travail, la table de plantation doit naturellement donner envie de bricoler. Vous pouvez décorer la table de plantation selon vos préférences. Donnez libre cours à votre créativité et faites de votre espace de travail à l’air libre un endroit très spécial. Personnalisez votre nouvel espace de travail vert avec des petites plantes, des panneaux rustiques ornés de phrases appropriées, un petit nain de jardin, une paroi végétale faite maison derrière la table venant agrémenter ce milieu botanique ou encore d’autres articles de décoration.

Vous manquez d’inspiration ? Alors, découvrez nos idées pour une décoration de jardin faite maison - parmi nos nombreux conseils astucieux pour le jardin, la terrasse et le balcon.

C’est parti ! Les explications pas à pas

Une fois que vous avez réuni l’ensemble du matériel et des outils nécessaires, vous pouvez commencer. Grâce à notre guide de construction étape par étape pour un modèle concret de table de plantation, vous réaliserez votre objectif en un rien de temps.

  • Scier les tasseaux et les planches
  • Construire les parties latérales

Ce qu’il vous faut : 1 x tasseau de 110 cm de long (pied arrière de la table), 1 x tasseau de 95 cm de long (pied avant de la table), 2 x tasseaux de 50 cm de long (traverses).

Pour une table de plantation de 90 cm de haut, vous devez bien fixer la traverse supérieure 20 cm en dessous du bord supérieur du pied arrière de la table. La traverse inférieure entre les pieds de la table peut être placée à environ 50 cm du bord inférieur, si cela vous convient. Veillez également à placer la traverse supérieure à 5 cm du bord du pied avant de la table, en partant du haut. Ainsi, la planche repose de manière optimale pour la future surface de travail.

En travaillant le bois, il est préférable de prépercer les trous nécessaires afin d’éviter tout éclat. Il est également possible de construire la table avec des rapporteurs ou de la colle à bois. Ou encore de combiner le bois et le métal.

  • Relier les parties latérales aux planches

Pour ce faire, vissez la planche supérieure entre les deux parties latérales, à fleur du bord supérieur. Vous devez à nouveau prépercer les trous nécessaires.

  • Poser les planches en bois sur les traverses des parois latérales et les visser
  • Pour réussir l’opération, il est judicieux de poncer la table de plantation DIY et de la protéger des intempéries extérieures avec une lasure ou une huile adaptée. Notamment si vous voulez utiliser votre nouvelle table DIY dans le jardin, vous exposez le bois à la pluie, au soleil et au froid.

Au fait : nous avons beaucoup d’autres idées de tables DIY à vous proposer, par exemple une table de pique-nique faite maison, une table de balcon à construire soi-même en un clin d’œil ou encore une tour d’apprentissage, un bureau et une chaise pour enfant 3 en 1.