Préparer ses plantes de jardin, en bac et de balcon pour l’hiver : les points à prendre en compte

Un citron mûr pend à une branche. Les feuilles de la plante sont couvertes de neige.
Il ne faut pas grand-chose pour préparer ses plantes de jardin, en bac et de balcon à l’hiver.

Gel, neige, vent glacial – le prochain hiver approche. Cela signifie que les plantes de jardin, en bac et de balcon doivent être préparées pour la saison froide. Mais quand faut-il commencer à s’y prendre ? Un bon point de repère est évidemment les températures qui deviennent critiques dès le mois d’octobre pour plusieurs plantes dans certains pays. Il convient avant tout de faire attention aux nuits froides malgré les températures chaudes pendant la journée. De vieux dictons paysans peuvent également vous aider à préparer vos plantes pour l’hiver. D’après l’un d’eux : « Un automne doux annonce un hiver rude. » Nous vous montrons donc étape par étape quelles plantes doivent être préparées aux basses températures et comment procéder exactement.

Plantes résistantes à l’hiver

Sur un graphique, quelques plantes rustiques sont montrées à différentes espèces de plantes.

En jetant un œil dans un jardin d’hiver, on se rend compte que certaines plantes résistent bien à la période de fin d’année malgré les basses températures. C’est parce qu’elles font partie des plantes résistantes à l’hiver. Ces plantes se caractérisent par leur capacité à supporter des températures inférieures à 0 °C pendant un certain temps sans être endommagées. On compte parmi elles plusieurs graminées et plantes grimpantes ainsi que quelques herbes aromatiques. Par ailleurs, certaines plantes exotiques telles que des variétés de cactus, de palmiers ainsi que quelques plantes en bac ou de balcon peuvent résister aux températures froides. En règle générale : les plantes sensibles doivent prendre leurs quartiers d’hiver avant les premières gelées nocturnes. Les plantes plus robustes peuvent rester dehors tant que la température ne tombe pas en dessous de 0 degré Celsius. Les plantes vraiment résistantes à l’hiver peuvent passer la saison en plein air mais doivent être protégées contre les fortes intempéries. Consultez les conseils d’entretien de chacune de vos plantes pour savoir dans quelle mesure elles résistent à l’hiver. Dans notre diaporama, vous trouverez des exemples de plantes résistantes à l’hiver dans différentes régions.

Liste des matériaux : le nécessaire pour préparer votre jardin à l’hiver

Une remorque est remplie de branches de sapin.

Aussi bien les plantes de jardin résistantes à l’hiver que les plantes en bac et de balcon doivent être préparées aux températures froides. Nous avons établi une liste du matériel requis à cet effet :

  • Sécateur ou sculpte-haies, par exemple EasyPrune ou Isio
  • Paille ou brindilles de sapin
  • Non-tissé pour jardin, papier bulle ou sac de jute
  • Plaque de bois ou de polystyrène

Si l’hiver approche, vous pouvez vous mettre au travail. Il y a quatre étapes importantes pour bien préparer vos plantes et fleurs à l’hiver :

Préparer son jardin à l’hiver. Étape 1 : couper les fleurs et les feuilles fanées

Un sécateur est posé sur des fleurs de lavande fanées.

Pour bien préparer vos plantes en bac et de balcon à l’hiver, vous devez d’abord retirer complètement les fleurs trop vielles et fanées. L’utilisation d’un sécateur, d’un sécateur sans fil ou d’un sculpte-haies sans fil vous évite un travail pénible à la main et réduit le risque de blessure de la plante en sectionnant les feuilles. Pourquoi cette étape est-elle importante ? Une fois les feuilles coupées, la plante consomme moins d’énergie précieuse. De plus, cela enlève une source de nourriture aux parasites. Veuillez toutefois noter que le retrait de ces fleurs et feuilles ne doit pas se transformer en rabattage. En effet, un rabattage blesserait immédiatement certaines plantes avant l’arrivée de l’hiver ou les endommagerait durablement. Vous trouverez ici des conseils pour une taille automnale appropriée ainsi que d’autres suggestions pour préparer votre jardin à l’hiver.

Préparer son jardin à l’hiver. Étape 2 : envelopper et recouvrir les plantes :

Une plante de jardin est enveloppée sous une bâche blanche.

Les plantes résistantes à l’hiver dans des bacs ou balconnières qui ne doivent pas être rentrées à l’intérieur doivent être bien protégées du gel. En raison de la structure de leur matériau, les bacs véhiculent un froid nuisible dans la terre et jusqu’aux racines. Pour cette raison, il est recommandé d’envelopper les plantes et les pots afin de les maintenir au chaud dehors pendant l’hiver. Du papier bulle ou un non-tissé peuvent tout simplement servir de couche isolante contre le froid. L’idéal est encore d’avoir recours à des matières naturelles telles que des nattes en coco ou en laine de mouton. Nous recommandons également l’utilisation de papier aluminium pour certaines plantes. Il convient particulièrement à la protection de jeunes arbres tels que les arbres fruitiers, les chênes, les tilleuls ou les érables. Il suffit d’enrouler quelques couches de papier d’aluminium autour du tronc afin de protéger la fine écorce contre les dommages causés par le gel, en particulier les gélivures.

Afin de garantir une protection optimale contre la gelée au sol, posez en plus le bac sur une plaque de bois ou de polystyrène. En guise de protection supplémentaire pour l’hiver, le terreau peut être recouvert d’une fine couche de branches de sapin, de brindilles ou de paille (convient également aux plantes de parterre). Veillez toutefois à ce qu’un volume d’air suffisant atteigne la terre malgré la protection. Le même principe s’applique ici : point trop n’en faut ! Si vos plantes en bac sont de petits arbres ou des arbustes, coiffez-les idéalement d’un sac de jute ou d’un non-tissé spécial que vous ficelez au tronc. Vous protégez ainsi les branches sensibles des blessures et les jeunes plants à feuillage persistant du vent qui les dessèche. Cette protection supplémentaire est bénéfique pour les plantes et fleurs méditerranéennes, telles que les jeunes oliviers ou les palmiers.

Préparer son jardin à l’hiver. Étape 3 : trouver les quartiers d’hiver adaptés

Dans une serre, plusieurs plantes en pot sont posées sur une étagère et au sol.

Un lieu adapté pour passer l’hiver est tout aussi important qu’une bonne protection des plantes et des bacs. Nous vous recommandons de mettre les plantes non résistantes à l’hiver - telles que les agrumes - à l’intérieur dans un endroit résistant au gel. Les pièces claires et froides comme une cage d’escalier ou la chambre à coucher constituent de très bons quartiers d’hiver. L’important est qu’elles ne soient pas trop chauffées. Un cave ou un garage sont également appropriés s’ils sont assez éclairés par la lumière du jour. Important : il convient d’aérer régulièrement la pièce !

Les jardins d’hiver et les serres sont également adéquats. Les plantes à feuillage persistant peuvent y passer l’hiver de façon idéale. En effet, les lauriers-roses, les lauriers etc. reçoivent assez de lumière dans ces cabanes en verre durant la saison froide – à condition que vous ayez bien nettoyé les vitres avant d’y installer vos plantes. Un autre avantage de ces quartiers d’hiver le plus souvent en verre est le climat constant. Des températures comprises entre 5 et 10 degrés sont idéales et permettent aux plantes de passer l’hiver en toute sécurité. Afin d’éviter un gel éventuel, il est recommandé d’utiliser un simple dispositif de chauffage de serre et/ou un détecteur de gel.

Il n’y a aucune règle générale quant à la protection hivernale optimale des plantes en bac et de balcon résistantes au froid. Il est toutefois conseillé de les placer à l’abri du vent sous un auvent ou contre le mur chaud de la maison. Il peut également être utile de les enfouir dans la terre avec le bac. En effet, le fond d’un bac isolé gèle plus rapidement que lorsque le bac est enterré.

Préparer son jardin à l’hiver. Étape 4 : ne pas oublier l’arrosage

Une plante à feuillage persistant est arrosée avec un arrosoir en tôle.

Même si vous commencez à moins arroser les plantes à l’automne, il ne faut pas complètement les oublier en hiver. Arrosez les plantes en pot qui passent l’hiver dans votre maison aussi souvent que nécessaire pour ne pas qu’elles se dessèchent. Les plantes situées dehors doivent être arrosées lorsque la température est au plus haut durant la journée et les jours où il ne gèle pas. Veillez à verser l’eau uniquement sur la terre et non sur les feuilles et les branches. Vous évitez ainsi tout dommage éventuel causé par le gel. Le besoin en eau dépend de la variété de la plante et de la taille du bac. Si une plante en bac a des feuilles flétries en hiver, cela est généralement signe d’un manque d’eau. Durant la période de repos hivernal, vous pouvez renoncer complètement à utiliser de l’engrais.

Conseils d’entretien pour que des plantes de jardin, en bac et de balcon choisies passent l’hiver

Une illustration montre une bougainvillée et trois conseils d’entretien en hiver.
Une illustration montre un fuchsia et trois conseils d’entretien en hiver.
Une illustration montre un géranium et deux conseils d’entretien en hiver.
Une illustration montre un laurier-rose et trois conseils d’entretien en hiver.
Une illustration montre une agapanthe et deux conseils d’entretien en hiver.
Une illustration montre un abutilon et deux conseils d’entretien en hiver.
Une illustration montre un jasmin étoilé et quatre conseils d’entretien en hiver.
Une illustration montre une marguerite de Paris et trois conseils d’entretien en hiver.
Une illustration montre un citronnier et deux conseils d’entretien en hiver.

Chaque plante a sa propre formule d’entretien durant la saison froide. Certaines plantes aiment qu’il fasse très jour, d’autres préfèrent avoir de l’ombre. Il faut en humidifier certaines régulièrement tandis que d’autres ne doivent être arrosées que très rarement. Comme vous le voyez, il n’existe pas de recette commune à toutes. À l’aide de quelques exemples sous forme d’illustrations, nous vous montrons ce à quoi vous devez faire attention pour différentes plantes dans le cadre de l’entretien hivernal.